Meilleure formation RET – Devenir Responsable d’établissement touristique

Depuis quelques années, le nombre de résidences de tourisme en France n’a cessé de croître. Cela s’explique en partie par la nature très dynamique du secteur du tourisme. Ces établissements touristiques contribuent fortement aux conforts apportés aux voyageurs et aux vacanciers. Leur gestion doit par conséquent être bien orchestrée. Cette tâche revient en grande partie au responsable d’établissement touristique (RET). Si ce poste vous intéresse, voici tous les points à connaitre.

Qu’est-ce qu’un RET ?

Le RET est la personne en charge de diriger une structure d’hébergement touristique. Il a pour rôle de gérer les moyens humains, matériels et financiers d’une résidence de tourisme. Il entre en contact régulier avec le personnel, les clients et les fournisseurs. Son objectif est de rentabiliser son affaire en veillant à satisfaire ses clients tout en s’assurant de leur sécurité le long de leur séjour.

Hiérarchiquement, il travaille sous les ordres d’un directeur d’établissement ou d’un directeur d’exploitation. Cependant, il est libre d’établir sa propre politique de développement à moins qu’il ne dépende d’un groupe. En effet, un gérant de structure d’établissement touristique peut travailler pour un groupe hôtelier ou un établissement indépendant. Les établissements qui nécessitent les compétences d’un RET sont variés. Il peut de ce fait exercer dans un établissement de vacances tel qu’un camping, une auberge de jeunesse, etc.

La rémunération pour cet emploi dépend des diplômes et du niveau d’expérience. La taille de la structure et sa région d’implémentation affectent aussi le salaire. Un RET est par exemple mieux payé en région parisienne par rapport au reste du territoire français. Néanmoins, vous pouvez espérer en moyenne un salaire mensuel de 2 500 € brut en début de carrière. Une fois expérimenté, votre salaire grimpe potentiellement jusqu’à 4 500 €. Suivre une formation RET est toutefois nécessaire avant de vous lancer.

Quelles formations suivre ?

Avant d’accéder au titre de RET, au moins 2 ans d’expérience dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie seront nécessaires. Cela signifie que vous aurez d’abord besoin d’exercer un autre métier dans ce domaine. En général, n’importe quelle étude en tourisme ou en gestion conviendra. Avec un diplôme en poche, vous serez plus facilement en mesure de viser un poste à haute responsabilité.

Ainsi, vous pouvez par exemple commencer par un bac pro en gestion hôtelière. Ce diplôme vous donne accès à différents postes dont celui d’assistant de directeur d’hôtel ou celui de directeur des achats. Un BTS tourisme est un autre exemple de formation possible. Le métier de technicien d’accueil et celui de gestionnaire d’équipement sont accessibles à l’aide de ce diplôme. Il faut ensuite garder votre poste pendant au moins deux ans avant de suivre une formation visant un poste de RET.

Durant la formation pour devenir RET, vous apprendrez les différentes notions utiles au métier auquel vous aspirez. Vous y découvrirez par exemple les méthodes de gestion de personnel et les stratégies d’investissement touristiques. Après votre formation, vous serez enfin en mesure de viser le poste de RET. Vous êtes également libre de poursuivre vos études pour acquérir plus de compétences.

Autres points à savoir sur la formation

Une formation pour devenir RET délivrée par un établissement agréé dure plus de 600 heures selon votre expérience. Il peut coûter plus de 3 000 € selon l’établissement que vous consultez. Néanmoins, une prise en charge partielle ou totale est possible dans certains cas. Pour un salarié, son entreprise peut par exemple se charger du financement de la formation. Un salarié peut aussi avoir recours à son compte de formation pour suivre une formation RET.

La formation vise un public assez large, comprenant les étudiants, les chercheurs d’emploi et les apprentis. Par ailleurs, les modalités d’obtention du certificat varient selon les établissements. L’épreuve de validation peut par exemple être composée d’études de cas, d’évaluations de cours, de quiz… Elle devra cependant être menée devant un jury comportant des professionnels du métier.

La formation RET est par ailleurs disponible en ligne ou en formation continue dans un centre. Une formation en ligne vous permet de mieux gérer votre temps et d’évoluer à votre rythme. Une formation en centre vous octroie quant à elle un bien meilleur encadrement. Vous avez donc la possibilité de suivre un type de formation selon vos disponibilités ou vos besoins. Une formation par alternance est aussi envisageable pour suivre la formation tout en étant rémunéré.

Afin d’accéder au poste de responsable d’établissement touristique, il faut choisir la meilleure formation. Vous devez ainsi vous assurer de la qualité des cours qui vous sont délivrés. Dans le cas d’un autofinancement, trouvez un centre proposant un bon rapport qualité-prix. Sinon, cherchez une solution de financement comme les OPCO.

Quelles sont les qualités requises pour ce travail ?

Lorsqu’il s’agit de tourisme, connaitre plus d’une langue étrangère est généralement nécessaire. En effet, ce secteur favorise le contact avec les étrangers parlant différentes langues. L’apprentissage d’une langue étrangère est donc compris dans une formation en tourisme.

Cependant, une formation pour devenir RET ne couvre pas forcément ce type d’apprentissage. En effet, ce type de formation se focalise normalement sur la gestion et l’organisation. Vous aurez ainsi besoin de suivre des formations parallèles en langue étrangère si vous ne l’avez pas encore fait. En plus de l’anglais, maitriser au moins deux autres langues sera important.

Gérer un établissement touristique revient d’une certaine manière à gérer une entreprise. En plus de faire attention à la rentabilité, il faut aussi prendre en compte les différentes réglementations en vigueur. Parmi ces dernières figurent les règles d’hygiène, les normes des installations… Posséder des connaissances en matière de gestion d’entreprise est donc un atout majeur.

D’autre part, être à l’aise avec les nouvelles technologies et la bureautique sera nécessaire. Il est désormais difficile de se passer de technologies lorsqu’il s’agit de gestion d’entreprise. Se familiariser avec les outils tels que les CRM (Customer Relationship Management) sera par conséquent utile.

Et enfin, un directeur de structure d’hébergement touristique se doit de disposer de nombreuses qualités sur le plan personnel. Il s’agit de qualités qui ne viennent pas forcément par le biais d’une formation RET. Le responsable doit être polyvalent, organisé, réactif, disponible et suffisamment déterminé. En effet, les horaires de travail sont en effet très variables. De plus, les jours fériés et les week-ends sont souvent ouvrés. Il s’agit donc d’une activité professionnelle qui vous pousse à vous impliquer.