HACCP : Guide Complet des bonnes pratiques d’hygiène

Le plan HACCP est une obligation en ce qui concerne la sécurité alimentaire. Cet outil s’aborde longuement dans l’actualité ces derniers jours. Cependant, des incompréhensions relatives à ses avantages et sa mise en œuvre demeurent au sein des professionnels. Voici ce que vous devez savoir sur le guide complet des bonnes pratiques d’hygiène.

La nécessité de mettre en place le plan HACCP

Le plan haccp faut-il le souligner a pour origine la nasa. Celle-ci a invité la société pillsbury à mettre en place un outil pouvant garantir la sécurité alimentaire des astronautes. C’est ainsi que l’idée de prévention est née. Le plan haccp ou Hazard Analysis Critical peut être compris donc comme un plan de prévention. Il permet aux entreprises de se conformer à la réglementation en vigueur dans la restauration commerciale. Cela limite des réclamations des clients et résout un bon nombre de problèmes existants. Les différents services des entreprises deviennent alors davantage responsables. 

Qui doit mettre en place le plan HACCP ?

Le règlement (852/2004) stipule qu’en matière de produit alimentaire, toute entreprise a l’obligation de mettre en place le plan haccp. Ceci vise essentiellement à préserver la sécurité des aliments. Ainsi, toute entreprise vendant des produits alimentaires ou non sur une grande surface doit obtenir la certification BRC ou IFS. Ceci est une garantie de sécurité sanitaire pour des consommateurs. La méthode haccp est indispensable. Il faut suivre essentiellement 12 étapes pour sa mise en place. Elles constituent les bonnes pratiques d’hygiène. Elles se retrouvent dans un guide gratuit que vous pouvez télécharger.

Présentation du guide des bonnes pratiques d’hygiène

Le guide des bonnes pratiques d’hygiène est avant tout un document de référence, d’application volontaire et évolutif. Il est créé par une branche professionnelle pour tous ceux qui interviennent dans son secteur.

De même, il se met à la disposition des consommateurs sur le site internet du  Ministère. L’objectif de ce document de référence est d’aider les professionnels à bien connaître la sécurité sanitaire des denrées alimentaires. Des aliments pour animaux ainsi que les sous produits animaux méritent également une garantie sanitaire.

De même, il a pour but de les aider à se conformer à leurs obligations réglementaires. Le guide des bonnes pratiques est donc un document indispensable à avoir selon son secteur d’activité. Il permet aux professionnels de rendre mutuelles les premières étapes de la démarche haccp.

Il constitue un document de référence pris en compte pendant des contrôles officiels des professionnels de la chaîne alimentaire. Un guide non validé peut présenter un intérêt dans la filière professionnelle. Cependant, il n’est pas reconnu comme susceptible d’aider à respecter les exigences réglementaires. La liste des guides validés est disponible en version PDF sur le site du gouvernement.

Le processus de validation du guide des bonnes pratiques d’hygiène

La procédure de validation du guide des bonnes pratiques d’hygiène comporte plusieurs étapes. Il fait également l’objet d’un processus signé entre la direction générale de l’alimentation, la direction générale de la concurrence. La répression des fraudes et la direction générale de la santé sont également associées à la signature. Ces étapes incontournables comportent une évaluation scientifique par l’Anses et d’autres étapes d’évaluation.

Il importe aussi de savoir l’essentiel en ce qui concerne les principes haccp. Des fiches d’outils d’aide de l’Anses peuvent aussi vous être utiles. Vous les retrouverez sur le site du gouvernement et de l’Anses. Vous y verrez aussi une note d’information aux professionnels. Elle décrit les étapes d’évaluation et de validation des gbph français. Sur le site de la commission européenne, vous découvrirez la liste des guides européens validés.

Les guides des bonnes pratiques d’hygiène destinées aux professionnels de l’agroalimentaire( Anses)

Vous retrouvez ces guides sur le site de l’anses. La réglementation du parquet d’hygiène encourage d’y avoir recours. L’agence produit des documents tels que  les fiches de description des dangers biologiques transmissibles par les aliments. Des  fiches outils d’aide à la construction de guides de bonnes pratiques d’hygiène. 

L’agence valide aussi les guides nationaux en procédant à leur évaluation scientifique. Elle évalue la pertinence de l’analyse des dangers biologiques, chimiques et physiques que les professionnels proposent. Il en est de même pour les fiches de description des dangers biologiques qui peuvent être transmis. Tels sont brièvement des travaux de l’agence en relation avec les gbph.

L’importance du guide des bonnes pratiques d’hygiène

Le gbph permet aux entreprises de prendre des mesures nécessaires pour assurer l’hygiène des aliments et l’hygiène des denrées. Ces mesures nécessaires doivent être prises par les secteurs concernés. Le guide des bonnes pratiques d’hygiène permet de se prémunir des dangers biologiques causés par des aliments.

En matière d’hygiène et surtout d’hygiène alimentaire, il vaut mieux prévenir que guérir. La réglementation communautaire et l’implication de l’union européenne dans l’élaboration des guides et la validation des gbph est une réalité.  Des mesures nécessaires en matière de sécurité sont utiles pour une maîtrise sanitaire.

Des entrepreneurs ont généralement un accès libre au gbph relatif à leur secteur d’activité.  Les guides en accès gratuit sont retrouvables en ligne. Ils constituent une obligation de formation pour des entreprises, car elles doivent se conformer aux règles sanitaires.

Elles doivent mettre en application des principes durant la durée de vie de leur activité. Les structures responsabilisées doivent mettre en place un plan de maîtrise, une formation en matière d’hygiène alimentaire. Des entrepreneurs doivent valider des éléments de maîtrise afin de ne pas dépasser certaines limites critiques. Ils sauront aussi comment bien faire la gestion des stocks et auront une maîtrise concrets