Devenir Pizzaïolo – Tout Savoir Pour Ouvrir une Pizzeria

Découvrez ci-dessous notre sélection des meilleures formations pro !
Ces formations sont éligibles CPF, OPCO & Pôle Emploi et peuvent être financées avec 0€ de reste à charge. 

Les pizzas font partie des produits alimentaires qui plaisent à un très large public. Ouvrir une pizzeria est donc un projet pouvant être fructueux. Les conditions à respecter pour vous lancer sont presque les mêmes que pour ouvrir un restaurant. Ainsi, vous aurez à remplir certaines obligations et à suivre des formations spécifiques au métier pour devenir pizzaïolo.

Définir votre concept de pizza

Logiquement, vous servez principalement de la pizza dans une pizzeria. Cependant, vous ne pouvez pas monter une affaire en vous appuyant sur ce principe unique. Même un diplôme pizzaïolo n’est pas toujours suffisant. En effet pour savoir comment ouvrir une pizzeria, il faut d’abord déterminer exactement comment va fonctionner votre pizzeria.

Il vous est par exemple possible de simplement intégrer une franchise. En d’autres termes, vous allez agir comme un revendeur. Cela présente de nombreux avantages. Vous n’aurez par exemple pas besoin de vous soucier sur l’approvisionnement et le choix des recettes. Cependant, il faut payer des frais pour intégrer une franchise et vous aurez des redevances à payer. Qui plus est, vous serez dans l’obligation de respecter l’image de la marque à laquelle votre enseigne est attachée.

Si vous souhaitez avoir plus de liberté, vous avez la possibilité de devenir un pizzaïolo indépendant. Il y aura alors plus de travail à accomplir. Vous serez en charge de mettre au point votre carte, faire connaitre votre pizzeria, trouver des partenaires, etc.

Vous avez par ailleurs la possibilité de proposer des plats à emporter uniquement ou à consommer sur place. Pour une consommation sur place il vous faut un local suffisamment grand. Vous établir dans un local vous obligera à respecter différentes normes d’hygiènes et de sécurisation. Votre local doit par exemple être bien équipé contre les incendies et être accessible aux personnes handicapées.

Les plats à emporter peuvent quant à eux être proposés à partir d’un Food truck. Avec ce dernier, vous serez en mesure de proposer vos services à des endroits variés. Malheureusement, votre espace de stockage sera limité. Vous aurez aussi besoin d’une autorisation auprès de votre mairie pour stationner votre Food truck.

Faire une étude de marché

Peu importe le style de pizzeria pour laquelle vous optez, une étude de marché doit être réalisée. En effet, il faut connaitre l’état de la concurrence et la tendance auprès des consommateurs pour réussir. Dans un secteur saturé, vous aurez du mal à trouver des clients.

Puisqu’une pizzeria est une sorte d’entreprise, l’élaboration d’un business plan est importante. Le business plan permet de décrire exactement comment ouvrir une pizzeria. Vous allez par exemple y définir votre démarche stratégique ou la rentabilité attendue. Pour rappel, une entreprise n’est rentable que lorsque ses revenus dépassent son coût de fonctionnement.

Dans le cas d’une pizzeria, le coût de fonctionnement inclut les matières premières, les factures d’énergies, la livraison… Vous devez penser à tous ces détails au moment de créer votre pizzeria. En plus de vous guider dans votre projet, le business plan vous donne une image plus sérieuse aux yeux des investisseurs.

Suivre les formations obligatoires

Les formations obligatoires font partie des formalités pour ouvrir une pizzeria. Il s’agit des mêmes formations requises pour ouvrir un établissement de restauration classique. Ainsi, il vous faut un permis d’exploitation et une formation sur les bonnes pratiques d’hygiène alimentaire.

Le permis d’exploitation s’obtient suite à une formation de 20 heures environ. Vous serez principalement formé sur les risques liés à la consommation de l’alcool. Le permis a un délai de validité de 10 ans. Il faut donc le renouveler avec une formation servant de remise à niveau et qui ne dure que 7 heures. Grâce à votre permis d’exploitation, il vous sera par ailleurs possible d’obtenir une licence pour un débit de boisson.

La formation sur les règles d’hygiène et les bonnes pratiques dure quant à elle 14 heures. Cette formation vous servira notamment d’initiation à la méthode HACCP. Suite à la formation, vous saurez mettre en pratique les règles d’hygiène permettant d’assurer la sécurité sanitaire alimentaire dans votre pizzeria.

Suivre les formations recommandées

Pour devenir pizzaïolo, il n’est pas nécessaire de posséder un diplôme pizzaïolo ou un diplôme en pâtisserie. En effet, il vous suffit d’être à l’aise avec les ingrédients et le matériel de cuisine nécessaire. Néanmoins, avoir une connaissance approfondie dans les arts culinaires sera un atout important. De plus, si vous n’êtes pas un bon cuisinier, suivre une formation sera presque obligatoire.

Dans le but d’ouvrir pizzeria, suivre une formation pour devenir pizzaïolo est recommandée. Cette formation vous aidera à découvrir les rouages du métier de pizzaïolo. Vous apprendrez à développer un sens de l’organisation et bien sûr, à préparer des pizzas. Et enfin, divers conseils sur comment ouvrir une pizzeria vous seront offerts. Une formation de pizzaïolo est donc très complète si vous souhaitez vous lancer dans le métier.

La durée et le coût de la formation varient selon l’organisme que vous consultez. Néanmoins, une bonne formation dure au minimum 5 jours. Avec un organisme incubateur, vous aurez même la possibilité de profiter d’un accompagnement sur plusieurs mois.

À part le diplôme de pizzaïolo, un diplôme en restauration vous donne aussi une certaine crédibilité. Des compétences en gestion pourraient également vous être utiles. En effet, pour faire fonctionner votre entreprise, produire des pizzas n’est pas suffisant. Il existe de nombreux paramètres à considérer comme le marketing et la relation client. Évidemment, vous n’aurez pas toujours à vous soucier de ce type de détail lorsque vous appartenez à une franchise.

Effectuer les formalités administratives classiques

Ouvrir pizzeria nécessite forcément de passer par des formalités requises pour créer une entreprise légalement. La première étape consiste à choisir le statut juridique de votre entreprise. Parmi les statuts les plus courants figurent la SARL (Société à Responsabilité Limitée) et la SAS (Société par Action Simplifiée). C’est un choix qui n’est pas à faire à la légère, c’est pourquoi vous aurez peut-être besoin d’un accompagnement professionnel.

Après avoir choisi le statut juridique, il faut procéder à la rédaction des statuts. La rédaction des statuts a pour but de créer le contrat qui lie les associés. Elle permet ainsi de définir le fonctionnement de l’entreprise et les relations entre les associés ainsi que le rôle qu’ils jouent. La prochaine étape consiste à déposer les fonds. Dans le cas d’une SAS ou SARL, le capital social minimum autorisé est de 1 €.

Avant d’officialiser la création de votre pizzeria, la publication de l’annonce légale est une autre étape à accomplir. Cette dernière doit être rédigée selon certaines règles et ne sera publiée que sur un support habilité. Lorsque l’annonce légale est acceptée, vous aurez la possibilité de faire immatriculer votre entreprise.

Pour cela, vous aurez à transmettre un dossier complet au CFE (Centre de Formalités des Entreprises). Ce dossier comprend un formulaire d’immatriculation dûment rempli ainsi que d’autres documents légaux. Si votre dossier est accepté, vous recevez vos numéros SIRET et SIREN.

Quel budget pour ouvrir une pizzeria ?

Lorsqu’il faut répondre à la question sur comment ouvrir une pizzeria, il faut aussi répondre aux questions sur le budget. Ouvrir pizzeria nécessite un financement important. Rien que pour les formations obligatoires, vous aurez à dépenser plus de 1 000 €. Si vous cherchez un diplôme de pizzaïolo, la formation vous coûtera également en moyenne 1 000 €.

En ce qui concerne les démarches administratives, elles ne sont pas gratuites. Selon le statut que vous avez choisi, il se peut que vous soyez exempt de frais. Cependant, il vous faudra dépenser plus de 3 000 € pour officialiser votre business. Ce prix varie en fonction des honoraires des professionnels que vous avez engagés. Si vous n’y connaissez rien en création d’entreprise, consulter un professionnel est fortement recommandé.

Ensuite, dans le cas d’une pizzeria mobile, votre investissement initial peut être réduit. En effet, investir dans un camion de petite taille peut être plus économique par rapport à l’achat d’un local. Cependant, les frais d’entretien et les frais de carburant ne sont pas à négliger. L’équipement à acheter va quant à lui dépendre de la taille de votre entreprise.

Si vous avez des locaux spacieux, vous aurez un équipement plus complet incluant au moins un four à pizza. Un four vous coûtera entre 300 et 17 000 € selon la taille, la qualité, les performances et le combustible utilisé. Afin d’autoriser une consommation sur place, il vous faudra par ailleurs investir dans du mobilier. La sécurisation de vos locaux ne devra également pas être oubliée. Et enfin, il vous faudra vous fournir en ingrédients afin d’être opérationnel dès l’ouverture. En moyenne, ouvrir pizzeria nécessite un investissement compris entre 40 000 € et 80 000 €.