Les 7 Étapes de la Création d’Entreprise – Tips & Astuces

Créer une entreprise ne se fait pas en un jour. Dès la conception de votre idée jusqu’au lancement de l’activité de l’entreprise, vous avez de nombreuses étapes à considérer. Afin de vous aider en ce sens, on vous présente dans cet article les 7 étapes primordiales par lesquelles vous devez passer pour la création de […]

Formation Création d’Entreprise

✅ Finançable à 100%
🎓 En ligne & à votre rythme

Créer une entreprise ne se fait pas en un jour. Dès la conception de votre idée jusqu’au lancement de l’activité de l’entreprise, vous avez de nombreuses étapes à considérer. Afin de vous aider en ce sens, on vous présente dans cet article les 7 étapes primordiales par lesquelles vous devez passer pour la création de votre entreprise. On vous donne également quelques conseils et astuces qui vous permettront de réussir cette étape de création.

Étape 1 : définissez votre projet

Créer votre propre entreprise vous pousse à vous lancer dans un projet qui vous passionne et de le développer. De ce fait, il est important de bien définir le projet. En effet, vous ne serez plus dans un statut de salarié, mais un indépendant qui développe lui-même ses activités.

Le choix du projet

Avant de pouvoir créer une entreprise, il est important de connaître le projet qu’on va lancer et sa nature. Cela demande beaucoup de réflexions. L’activité que vous lancez peut être un service ou un produit. Dans tous les cas, il doit répondre à un besoin réel. L’idée doit pouvoir attirer les clients, qu’elle soit nouvelle ou déjà ancrée sur le marché.

L’organisation du projet

Pour réussir votre projet de création d’entreprises, pensez à noter par écrit ce que vous attendez, vos objectifs et vos compétences. Ainsi, vous pourrez déterminer si vous avez les moyens et les ressources nécessaires pour réaliser le projet. Par exemple, il est possible que vous souhaitiez vous lancer dans le fast-food, mais que vous manquiez de compétences. Une formation en cuisine peut s’avérer utile dans ce cas.

L’organisation concerne également la mise en place et la gestion du planning pour créer votre entreprise. Il est possible que vous deviez prendre un congé si vous êtes encore salarié. On peut aussi devoir démissionner pour pouvoir gérer l’étape de la création de société en bonne et due forme.

Étape 2 : réalisez une étude de marché

Cette étude va vous permettre de déterminer votre business modèle. Il permet :

  • La segmentation et le ciblage des clients que vous souhaitez atteindre. Ils permettent de déterminer les caractéristiques spécifiques des clients et de la zone de chalandise. Cette étude est essentielle afin d’analyser la demande.
  • L’analyse et la connaissance des concurrents permettent de connaître les spécificités de l’offre locale, régionale et/ou nationale.
  • L’analyse et le listing des éventuels fournisseurs avec qui vous allez travailler.
  • La connaissance des règlements et législation en vigueur.

Une fois ces différents points définis, il sera possible d’établir un :

  • Budget prévisionnel,
  • Plan pour financer le projet de création d’entreprises,
  • Charges prévisionnelles,
  • Besoins en fonds de roulement,
  • chiffre d’affaires prévisionnel,
  • etc.

Les résultats de cette étude seront utiles comme socles et éléments de base de votre business plan.

Étape 3 : établissez un plan d’affaires

Le plan d’affaires ou business plan permet de prévoir la rentabilité du projet de création d’entreprises. On va y trouver toutes les informations concernant l’entreprise à créer et sa viabilité. Il est utile pour la recherche de financement et de partenaires. Le business plan permet aussi de mettre sur papier le prévisionnel du projet et de définir la stratégie commerciale de l’entreprise.

Étape 4 : recherchez les financements nécessaires  

Une fois le business plan bien établi, vous pouvez l’utiliser pour chercher les financements nécessaires à la création de l’entreprise. De nombreuses solutions s’offrent à vous dans ce cas.

  • Lever des fonds. Vous pouvez présenter votre plan d’affaires à divers investisseurs pour pouvoir réunir les fonds nécessaires au lancement de votre entreprise. L’objectif est d’avoir un capital social bien fourni.
  • Se lancer dans le crowdfunding. Vous pouvez passer par des plateformes intermédiaires pour réunir le capital nécessaire à travers le financement participatif. Le financement de l’entreprise se fait à travers la participation du grand public dans ce cas. La participation peut se faire sous forme de dons, de prêts entre particuliers ou de participation d’autres entreprises.
  •  Solliciter les aides de l’État. Différents dispositifs ont été mis en place par le gouvernement français afin d’aider à la création d’entreprise. Parmi eux, vous avez l’ACRE, l’ARCE, le NACRE, etc. Vous devez connaître leur spécificité avant de faire la demande. L’aide octroyée dépend de votre statut juridique.
  • Demander un prêt bancaire.

Étape 5 : choisissez le bon statut juridique

Cette étape est primordiale, car en fonction du statut juridique que vous choisissez va dépendre :

  • Le mode de gestion de l’entreprise,
  • Le régime fiscal de la société à créer,
  • La valeur du capital social,
  • Le régime social de l’entreprise,
  • Les obligations des associés,
  • Etc.

Le statut de l’entreprise peut prendre la forme d’une entreprise individuelle. Dans ce cas, une personne physique gère la société. Dans cette catégorie, on retrouve les micro entreprises, les EI, les EURL, les EIRL, et les SASU.

Pour le statut de sociétés gérées par 2 associés ou plus, l’entreprise est gérée par une personne morale. Il peut s’agir de SA, SARL ou SAS.

Étape 6 : réalisez les démarches administratives nécessaires à la création de l’entreprise

Il faut considérer de nombreuses activités à faire dans cette étape. Pour une micro entreprise, il suffit de déclarer l’activité à l’URSSAF.

Si vous optez pour un autre statut juridique, pour créer l’entreprise, vous avez besoin de :

  • Déposer le capital social au niveau de votre établissement bancaire,
  • Choisir la dénomination sociale de la société et la déposer au niveau de l’INPI,
  • Rédiger les statuts de l’entreprise,
  • Publier une annonce légale ou niveau d’un journal habilité,
  • Domicilier la société,
  • Immatriculer l’entreprise au niveau du CFE. Dans ce cas, si l’entreprise est commerciale l’enregistrement se fait au niveau du RCS. Pour une activité artisanale, l’enregistrement se fait au sein du répertoire des métiers.

Étape 7 : lancez votre entreprise

Dès lors que votre entreprise est immatriculée au RCS, vous aurez votre extrait Kbis. Il s’agit d’une sorte de carte d’identité pour votre entreprise où l’on peut trouver votre numéro Siren, Siret et APE. Il justifie que vous avez le droit d’exercer et d’exister. Ainsi, vous pouvez lancer l’activité de votre entreprise en toute légalité.

Adhérez-vous à la caisse de retraite dans les 3 mois qui suivent le lancement.

Votre formation Création d’Entreprise, 100% financé par votre CPF ✅