Permis d’Exploitation et Prise en Charge CPF (Compte Personnel Formation)

Afin de se lancer dans la restauration commerciale, il faut suivre deux formations obligatoires. Il s’agit de la formation pour le permis d’exploitation et la formation axée sur l’hygiène alimentaire et le HACCP. Ces deux formations sont complémentaires et permettent d’ouvrir une entreprise telle qu’un restaurant. Bien qu’elles ne soient pas particulièrement onéreuses, il existe différents moyens pour le financer.

Qu’est-ce que le CPF ?

Le CPF (Compte Personnel de Formation) est un dispositif facilitant l’accès à la formation. Concrètement, vous allez créer un compte sur lequel vous accumulez vos droits d’accès à la formation. Un salarié gagne 500 € de droit à la formation chaque année sur son compte. Au total, il est possible d’accumuler jusqu’à 5 000 €.

Pour les salariés peu qualifiés (ou non qualifiés), le compte de formation accumule 800 € par an pour une limite de 8 000 €. Il faut signaler qu’en étant au chômage vous n’accumulez aucune somme sur votre CPF. Néanmoins, si vous disposez d’un solde vous avez toujours le droit de l’utiliser pour vous former.

De nombreuses formations sont éligibles au CPF. Il s’agit habituellement de formation vous permettant de faire évoluer votre carrière. La liste de toutes les formations éligibles est consultable sur votre CPF en ligne. Chaque formation est rangée dans une catégorie. Ainsi, il existe par exemple des formations pour l’hygiène, l’hôtellerie, l’immobilier, etc.

Permis d’exploitation : le financement par CPF est-il possible ?

Une formation initiale pour le permis d’exploitation dure en moyenne 20 heures (ou deux jours). Généralement, elle coûte moins de 500 € par stagiaire et ne nécessite aucun prérequis. Après 10 ans, il faut suivre une autre formation afin de renouveler le permis d’exploitation. Le recyclage ne dure que 7 heures et coûtera moins de 300 €.

Un demandeur d’emploi ou un salarié peut suivre la formation pour le permis d’exploitation. Ce type de formation obligatoire est généralement éligible à différents types de financement. Malheureusement, il n’est actuellement plus possible de financer intégralement la formation pour le permis d’exploitation avec le CPF. Même si votre solde de CPF est encore bien garni, vous ne pourrez donc pas l’utiliser.

Néanmoins, le CPF n’est pas le seul dispositif auquel vous pouvez avoir recours. En effet, il existe d’autres alternatives pour utiliser votre droit à la formation. Pôle Emploi est par exemple en mesure de financer votre formation pour avoir un permis d’exploitation.

Que pouvez-vous financer avec le CPF ?

Contrairement au permis d’exploitation, la formation à l’hygiène alimentaire et HACCP est éligible au CPF. La formation à l’hygiène alimentaire ne permet pas d’obtenir une licence, mais elle est quand même obligatoire. À défaut de ne pas pouvoir utiliser votre CPF pour le permis d’exploitation, il vous sera utile pour cette formation.

Le processus de financement de la formation est assez simple. Il vous suffit de vous rendre sur votre compte et d’utiliser le code CPF de la formation. Vous pouvez aussi utiliser la barre de recherche pour trouver la formation à l’hygiène alimentaire qui vous convient. Après avoir sélectionné la formation, vous devez remplir un formulaire. Diverses informations telles que la date, la durée et le coût de la formation seront demandées.

Et enfin, vous envoyez un dossier à l’OPCA de votre entreprise. Dans le cas où vous ne saurez pas quel est votre OPCA, il existe des moteurs de recherches qui lui sont dédiés. Vous aurez uniquement à fournir votre code NAF/APE (sur votre fiche de paie). Le dossier se compose de divers éléments, dont la demande de financement CPF téléchargeable en ligne. L’OPCA vous répondra dans un délai d’un mois maximum. Faites attention à ce détail au moment de choisir la date de votre formation.

Le CPF peut aussi financer d’autres formations à part l’hygiène alimentaire et le HACCP. En effet, il existe différentes formations optionnelles pour ouvrir son restaurant. Il y a les formations pour cuisiniers, serveurs, responsables d’établissement, etc.

Comment financer sa formation avec Pôle emploi ?

Pôle Emploi dispose de différentes aides aux demandeurs d’emploi et aux salariés souhaitant se reconvertir. Les aides auxquelles vous pouvez accéder sont soumises à différentes conditions. Par exemple, l’AFPR n’est accessible que si vous disposez d’une proposition de contrat en CDD. L’AIF est quant à lui un dispositif permettant le retour à l’emploi.

Afin de financer votre formation hygiène par Pôle Emploi, il vous suffit de contacter votre conseiller attitré. Il sera notamment en mesure de vous donner des conseils sur les formations que vous devez suivre. Après le dépôt de votre dossier, Pôle Emploi va déterminer si le financement est possible. Si vous visez une licence pour débit de boissons, vous devez en effet respecter certaines conditions.

Par exemple, une personne condamnée pour un crime tel que le vol ou l’escroquerie n’a pas le droit à la licence. Il n’y aura droit qu’après 5 ans ou plus selon la situation. Si vous êtes dans cette situation, financer votre permis d’exploitation ne serait pas intéressant. En effet, même avec le permis d’exploitation, vous n’aurez pas droit à la licence pour ouvrir un débit de boissons.

Dans le cas où vous serez conforme aux prérequis pour la licence, il est très probable que le financement pour la formation vous soit accordé. Cependant, gardez en tête que Pôle Emploi privilégie surtout les demandeurs d’emploi. Ces derniers ont donc plus de chance de profiter d’un financement.

À quoi sert le permis d’exploitation ?

Le permis d’exploitation a pour principale finalité l’obtention d’une licence. La licence est nécessaire pour ouvrir un débit de boissons alcoolisées dans un établissement. Cependant, le type d’alcool autorisé dépend de la licence. Avec une licence 3, la vente de boissons alcoolisées à moins de 18 ° est autorisée. La licence 4 permet quant à elle la vente d’alcools forts (gin, vodka, whisky, etc.).

Les futurs exploitant du débit en apprendront plus sur leurs droits et obligations lors de la formation. En effet, la vente d’alcool est régulée d’une manière très stricte par la loi. Divers thèmes tels que la répression de l’ivresse publique et la protection des mineurs seront donc abordés. À la fin de la formation, les stagiaires reçoivent leur permis d’exploitation. Mais ce dernier ne suffit pas pour vendre de l’alcool. Il faut également la licence.

Afin d’obtenir la licence 3, il suffit d’effectuer une demande à la mairie 15 jours avant l’ouverture du débit. À Paris, la demande s’effectue auprès de la préfecture de police. Diverses pièces justificatives, dont le certificat obtenu après la formation, seront nécessaires.

Dans le cas d’une licence 4, la procédure à suivre est assez différente. Il faut d’abord acheter (ou louer) cette licence à un autre exploitant. Ensuite, vous effectuerez une mutation, une translation ou un transfert.

Quelle est la particularité de la formation HACCP ?

La formation à l’hygiène alimentaire et HACCP accompagne toujours le permis d’exploitation. Le contenu de ces deux formations est assez différent. Cela explique d’ailleurs pourquoi la formation à l’hygiène alimentaire est éligible au CPF.

Comme son nom le suggère, cette formation vous initiera surtout aux respects des règles d’hygiène en restauration commerciale. Dans un établissement tel qu’un restaurant, l’hygiène est effectivement très importante. Les restaurateurs doivent faire attention à ce que les denrées alimentaires ne soient contaminées d’aucune façon. Sans cela, ils mettront en danger la santé de leurs clients. La méthode HACCP aura justement l’objectif d’assurer l’hygiène et la sécurité des aliments. Tout comme le permis d’exploitation, la formation à l’hygiène alimentaire vous informe sur différentes normes.