HACCP Crèche : Comment appliquer le protocole HACCP en crèche ?

Vous le savez tous, les crèches sont des endroits ou garderies qui accueillent généralement les petits enfants. C’est une structure d’accueil des enfants préscolaire, dès la petite enfance. Étant un lieu de restauration collective des bouts de chou, il serait cependant important d’en prendre soin. Ainsi, à l’instar des collectivités, les protocoles haccp crèche doivent être mis en place pour assurer la sécurité alimentaire des jeunes enfants. Les jeunes enfants sont des êtres sensibles et inoffensifs. Ils se soumettent à une multitude d’infections ou tout autre danger microbiologique. Pour ce faire, la méthode HACCP doit être dans les crèches. Dans cet article, nous vous ferons découvrir les techniques nécessaires pour appliquer le protocole HACCP en crèche. Comme Alice, allons au pays des merveilles !

Tout savoir sur le protocole HACCP

D’acronyme HACCP, le protocole HACCP signifie en anglais Hazard Analysis Critical Control Point. Cela veut dire en français système d’analyse des dangers et points critiques pour leur maîtrise. Comme son nom l’indique, c’est un système qui vous permet de repérer les risques de danger afin de les maitriser. Le système HACCP s’initie par les sociétés Pillsbury et NASA. C’est dans l’optique du plan spatial Apollo dont l’objectif est de mettre fin aux défaillances chimiques voire physiques.

 Ce système se base sur les règles d’hygiène et protège les consommateurs contre les dangers. La mise en place de ce système HACCP est de nos jours obligatoire en France. Cette obligation s’étend sur tous les pays de l’Union européenne. En effet, la pratique de ce système vous permet de vous assurer de la bonne qualité des denrées alimentaires. Elle peut s’appliquer dans les lieux suivants :

Par ailleurs, il faut noter que le système HACCP n’est nullement un blog descriptif. Cependant, il est un ensemble des procédés visant à assurer l’hygiène voire la sécurité alimentaire des consommateurs. Toutefois, sa mise en place dans toutes les sociétés agropastorales s’exige par de nombreuses normes.

La maîtrise du HACCP permet sans doute aux structures de respecter les normes relatives à l’hygiène. Cela vous permet certainement d’éviter le seuil critique de danger. Le système HACCP est fondé sur 7 principes dont l’application se fait en 12 séquences. Ces principes se présentent ainsi qu’il suit :

  • L’analyse du danger ;
  • La détermination des niveaux critiques ;
  • Le fixage des seuils critiques ;
  • L’installation des techniques de vérification plans de maîtrise du risque ;
  • La détermination des actions correctives à appliquer au besoin ;
  • L’application du système de vérification ;
  • La constitution d’un dossier des procédures et relevés ; etc.

Ces principes sont entre autres la cheville ouvrière du protocole HACCP.

La mise en application du protocole HACCP en crèche

La crèche étant une structure d’accueil des enfants, il serait nécessaire d’y appliquer le protocole haccp crèche. Ainsi, qu’il s’agisse de la préparation des biberons ou des repas, vous devez adopter un plan de nettoyage approprié. Il est à cet effet souhaitable de se référer à la fiche technique. Cela vous permettra de prémunir les jeunes enfants contre les dangers chimiques et physiques.  

Pour appliquer le protocole HACCP, il faut procéder au diagnostic des seuils critiques. Ainsi, il faut privilégier les digrammes des procédés de fabrication des denrées alimentaires des enfants. La mise en application nécessite donc des étapes importantes et des plans de maîtrise.

Assurer la traçabilité des denrées alimentaires

Vous devez d’abord assurer la traçabilité des denrées alimentaires des enfants. Cela consiste à vérifier le respect des règles d’hygiène dans toutes les phases de production, de transformation des aliments. Il existe de nombreuses formes d’assurance de la traçabilité.

La traçabilité en amont vous permet de contrôler les produits à la réception, vérifier si les règles d’hygiènes sont à respecter. La date limite de consommation des aliments sont à vérifier. Ensuite, la température de livraison sont à vérifier aux fins de s’assurer de sa conformité. Vous n’êtes pas sans savoir que certains produits ne sont pas acceptables à la température chaude. La température normale de livraison pour les denrées fraiches est de 4 °C. Ainsi, pour une livraison froide, vous devez vérifier si elle est conforme ou pas.

La traçabilité interne consiste à conserver les produits sensibles. Vous identifiez la date limite de consommation ou la date de durabilité minimale des produits. Enfin, la traçabilité secondaire consiste à mettre d’étiquette sur les denrées destinées pour la chambre froide. Ainsi, il est recommandé de fixer une date limite de consommation secondaire appropriée aux conditions de fabrication. Ceci vous permet d’amoindrir les risques bactériologiques.

Garantir la température relative à la fraicheur

Vous devez assurer la chaine du froid dans la crèche. Pour ce faire, il faut identifier chaque fois la température de votre enceinte froide négative et positive. Par ailleurs, pour réussir cet exercice, l’utilisation d’un thermomètre s’avère nécessaire. Ce faisant, vous vous assurez aisément que la chaine du froid fonctionne et que la température inférieure n’a d’aucun souci. Il est recommandé d’en relever au moins une fois chaque matin avant d’amorcer la journée. Vous pouvez mentionner votre action corrective lorsque vous constaterez une augmentation de température. En revanche, vous pouvez suivre une formation en haccp pour savoir comment relever vos températures dans vos cuisines centrales ou collectives.

Par ailleurs, le respect des différents types de liaisons s’avère important. Il s’agit des liaisons chaudes et liaisons froides. Ces dernières permettent le maintien en température des différentes denrées alimentaires. Elles sont très pratiques d’hygiène des aliments. Le respect de la liaison chaude est primordial pour la sécurité alimentaire des jeunes enfants. Ainsi, par rapport à la première, la remise en température ainsi que le refroidissement exprès doivent être de mise. C’est une exigence du système HACCP.

Outre cela, les produits devant être servis aux enfants doivent être soumis aux normes. Ainsi, les denrées chaudes doivent être contenus dans des outils de maintien en température, et ceci au moins à +63 °C. Pour ce qui est des aliments froids, le stockage dans un réfrigérateur à une température de +3 °C au plus est exigé. Les risques microbiologiques sont généralement dans l’intervalle de +3 °C puis +63 °C. Pour ainsi les éviter, l’usage des fours pour la remise en température et frigos est souhaité.

Respect des règles d’hygiène en crèche

L’on ne saurait veiller à la sécurité alimentaire des enfants en crèche sans le moindre respect des règles d’hygiène. Un dispositif de lavage des mains doit être mis en place pour permettre aux enfants de nettoyer régulièrement les mains. Vous devez également laver soigneusement vos mains avant la préparation du biberon. Par ailleurs, il est primordial de prendre soin de chaque pièce, notamment les cuisines. Il faut ç cet effet penser à un plan de nettoyage.

 Le protocole HACCP : une méthode avantageuse

L’application du protocole HACCP présente de multiples avantages. En effet, ce protocole valorise l’entreprise qui propose les produits alimentaires. Par cette méthode, elle démontre à sa clientèle qu’elle fournit des produits de qualité. Par ailleurs, le haccp crèche garantit tout au moins la sécurité sanitaire aux bébés. Il favorise le contrôle efficace des denrées alimentaires. En outre, c’est une méthode qui est très pratique dans l’identification des anomalies alimentaire.

L’application de ce protocole en crèche garantit d’abord une meilleure santé aux enfants et une parfaite insertion des mesures d’hygiène et de santé. Ensuite, elle favorise l’implication de tous dans les relations de confiance avec les clients, gage d’une collaboration fructueuse. C’est une méthode indispensable pour tout acteur.

Enfin le protocole HACCP est une méthode d’analyse des risques pour leur maîtrise. Pour l’appliquer en crèche, il est primordial de suivre les étapes hautes citées.

Formation HACCP Boucherie – Certification Obligatoire pour Exercer

Les professionnels exerçant dans la boucherie-charcuterie doivent respecter une démarche HACCP. Cette dernière s’établit dans le cadre d’un plan de maîtrise sanitaire comportant différentes mesures d’autocontrôle et de prévention. Son objectif est de garantir la...

Formation HACCP Traiteur – Obligations & Bonnes Pratiques Sanitaires

Le secteur de l’alimentation figure parmi les plus réglementés du marché, et pour cause. Les denrées passent par de nombreuses manipulations, depuis leur production jusqu’à leur consommation. Cela suppose une exposition à divers risques (bactériologiques, chimiques,...

Formation HACCP Restauration : Ouvrir son Restaurant Sereinement

S'il n'existe qu'un lieu qui favorise la prolifération des micro-organismes, la cuisine est sans doute indexée. Car elle est très réputée pour véhiculer le plus de microbes possible. Il s'agit notamment des moisissures, des bactéries, des virus, des parasites, pour ne...

HACCP en Restauration Collective : S’assurer d’être aux normes

Les aliments consommables sont à bien entretenir avec une propreté absolue. Plusieurs méthodes existent à cet effet pour la protection des aliments. Les restaurants ainsi que les lieux de commerce doivent respecter les règles d'hygiènes alimentaires conduisant à la...